Collaborateurs Icade lors d'un innovathon

L’innovation chez Icade, c’est l’affaire de tous ! Pour stimuler la créativité, défier le statu quo et permettre à chacun d’entreprendre dans ses activités au quotidien, Icade a mis en place un dispositif d’intrapreneuriat, doté d’un Fonds Innovation interne (2M€ en 2018). Développer la culture du projet d’innovation, c’est donner les moyens à tous de participer à la transformation du groupe, tant dans ses offres que dans sa manière de travailler.

De l’idée au projet

Innovathons, ateliers, conférences, learning expeditions… Autant de façons de sortir du cadre et de générer de nouvelles idées ! L’équipe innovation encourage alors les collaborateurs à la formaliser, en fournissant du coaching, des formations à l’intrapreneuriat, de nouveaux outils, etc.Une fois le projet structuré, il peut alors prétendre à un financement via la Fonds Innovation d’Icade. C’est la période d’amorçage du projet, qui doit aboutir à un Proof of Concept, toujours accompagné par l’équipe innovation.

 

Incuber les projets

Lieu modulable situé au cœur du siège d’Icade, l’Open Lab offre aux intrapreneurs un espace hybride, dédié aux projets innovants. L’équipe innovation y mène également ses activités au quotidien (ateliers, rencontres avec des start-up, sessions de pitch…).

Les projets ayant vocation à être déployés à plus grande échelle peuvent rejoindre Urban Odyssey, le start-up studio d’Icade, afin de bénéficier d’un nouveau financement et d’une incubation à Station F, au sein de l’Incubateur HEC.

Cycle Up révolutionne le réemploi des matériaux

Exemple phare de l’innovation for business, Cycle Up est une plateforme numérique d’économie circulaire et de réemploi. Elle a été créée sous forme de startup en partenariat entre Icade et Egis. Imaginée par des intrapreneurs, elle recense les matériaux disponibles sur un chantier en fonction de leur capacité de réutilisation. Ainsi, le bâtiment Pulse situé sur le Parc des Portes de Paris a été en partie construit avec des matériaux choisis sur Cycle Up. La démarche dans son ensemble cumule les atouts : baisse des coûts de construction, diminution de l’impact carbone, réduction des déchets, économie de ressources...

Immeuble Pulse à Saint-Denis (93)

Témoignage d'un intrapreneur

Emmanuel Morvan, directeur de l’IcadeStore Île-de-France, fondateur d’Imagin’Home, explique les coulisses de ce projet.

  • Quel bilan faites-vous de l’ensemble du process ?

    E.M. : Ce fut une aventure extraordinaire même si j’ai largement dépassé les 30 % de temps censément dévolus à mon projet. Je voudrais souligner le soutien déterminant d’Hans Oswald, le directeur commercial national. Aujourd’hui, tous les voyants sont au vert et chacun peut tester le logement de ses rêves sur le site internet imaginhome.icade.fr

  • Comment votre idée a-t-elle été concrétisée ?

    E.M. : J’ai participé à un workshop interne autour de la relation client. Durant ces deux jours intensifs, j’ai rencontré des collègues adhérant à mon point de vue. Notre pitch a suscité l’intérêt de membres de la direction. Le service innovation nous a aidés à concevoir un solide dossier. Le projet a ensuite été testé selon la méthode POC (Proof of concept). J’ai monté une structure pour rechercher des fonds auprès du comité d’engagement innovation d’Icade. Imagin’Home est désormais porté  « en mode » start-up et le projet avance bien. Il remporte l’adhésion non seulement de l’interne, mais aussi des clients, du marché, des élus et des collectivités.

  • Comment est née l’idée de votre projet ?

    Emmanuel Morvan : Ma fonction m’amène à rencontrer de futurs acquéreurs. Ils dépendent d’un PLU (plan local d’urbanisme), des choix d’un architecte, etc. Ils ont peu de marge de manœuvre sur leur futur logement. J’ai pensé qu’à l’ère de la personnalisation, il était important de leur offrir une forme de liberté en les intégrant en amont dans le processus pour choisir la taille et la disposition des pièces, des espaces extérieurs, l’aménagement intérieur...